KONG CHRONICLES / TWENTY CINCO / HONG KONG

Du 7 Octobre au 4 Novembre 2022

Il n'est pas étonnant que Théo Lopez ait eu envie de s'atteler à rendre hommage à Hong Kong.
Effectivement, l'urbanisme, les tours, les façades et ses lignes tirées à la verticale, à I horizontale, tout nous ramène au travail de peinture de l'artiste. La composition des peintures organisée autour d'une stratification de couches nous amène à réfléchir à ce qu'il y a derrière, ce qu'il y a devant. L'artiste fait ici référence à l'histoire riche de l'ile marquée par des cultures multiples et qui font de cette ville un endroit à part et singulier. La palette également souvent contrastée nous ramène aux lumières de la ville, à ses néons et ses écrans, elle captive, elle envoute. Des voies spirituelles, singulières, comme un chemin construit pour chacun de nous, une invitation pour le spectateur à s'ouvrir sur le monde et peut être à se révéler. Les "chroniques" de Théo Lopez libèrent ainsi la lumière, elles nous rappellent la complexité et la richesse de nos vies, elles constituent ensemble un tout qui pourrait suggérer l'histoire d'Hong Kong tout comme notre propre histoire.
TwentyCinco


 

SPOTKANIE / VINCENT TIERCIN / PARIS

Du 15 Juin au 17 Juillet 2022

Cette exposition originale met en scène une véritable alchimie où Théo Lopez crève de façon métaphorique la fameuse boule noire de Ladislas Kijno, la transforme en purs rayons de lumières scintillantes, la métamorphose.  Kijno avait décidé d’éclater les galets par la couleur pour atteindre au noyau en brossant sur le fond incandescent de ses tableaux cette infime partie de la terre en apesanteur. Théo Lopez, en retravaillant sur ce fragment de caillou laissé par Kijno, réveille, à son tour le passé d’étoile d’une simple pierre. Un morceau de charbon est diamant pour l’un comme pour l’autre !

CICLOS / VINCENT TIERCIN / PARIS

Du 16 Septembre au 16 Octobre 2021

“Théo Lopez s’inspire du monde organique, pour retrouver la peinture à l’état naissant. A la manière des artistes de l’Abstraction lyrique : Hans Hartung, Gérard Schneider, Pierre Soulages, ce n’est plus la main mais le bras qui est à la manœuvre. Théo Lopez a toujours été très curieux de la démarche des avant-gardes historiques : le dynamisme des formes des futuristes italiens, l’éclatant rayonnisme de Michael Larionov, la rigueur géométrique des constructivistes, la spiritualité des compositions et l’emploi des couleurs des peintres du « Cavalier Bleu » Franz Marc, August Macke, et plus particulièrement de Kandinsky pour ses liens avec la synesthésie, les résonances intérieures, les « correspondances » entre couleur et musique.”
Renaud Faroux (Historien d’art)


 

RESONANCES / VINCENT TIERCIN / PARIS

Du 6 mars au 30 Mai 2020

Pour Théo Lopez, la vie est un vide où le plein y résonne en un écho infini. Le vide est un contenant. Le plein est le contenu. L’écho en est son reflet qui ouvre les champs du possible vers une dimension interne. Le mouvement de ce dernier résulte d’un processus aléatoire et hasardeux. La peinture est l’idée creative, le spectateur est un réceptacle qui anime la création par l’onde de résonance, ou l’écho, qu’il génère. La réflexion suggère-t-elle le réel ou une perception du réel? La résonance est-elle la même pour tous ou est-elle induite par une émotion arbitraire?  L’artiste dans cette dernière exploration « Résonances » approfondie le lien qui existe entre ses références personnelles, se confronte au principe de réflexion et à ce qui en résulte, et propose au public d’y sonder sa propre expérience sensitive, son propre écho.

AURORA / RUSSO YUBERO / GENEVE

Du 12 Septembre au 12 décembre 2019

Théo Lopez s’inspire du monde organique, pour retrouver la peinture à l’état naissant. L’artiste suggère ainsi que sa peinture est l’expression de la vie rêvée et s’organise comme une fonction cosmique. Théo Lopez, loin de sa rigueur géométrique initiale tend actuellement à dissoudre les formes élémentaires. Loin de susciter une seule émotion sensorielle, le tableau doit agir comme un objet enchanté abordant non seulement la vison des formes et des couleurs, mais aussi celle des absences, des dédoublements, des souvenirs, des ambivalences psychiques et physiques. Sa quête spirituelle rejoint celle de Rimbaud qui écrivait dans la Lettre au Voyant : «  L’esprit qui tire et qui accroche donne forme ou informe. »

HIDDEN SIDES / VINCENT TIERCIN / PARIS

Septembre/Octobre 2018

Dans cette nouvelle exposition, Théo Lopez explore les transparences du réel pour en extraire son essence.

 

Hidden Sides nous projette derrière le voile des apparences. Après une immersion dans la Taïga Russe, forêt boréale de l’Oural, l’artiste arbore un oeil minimaliste sensible aux énergies qui nous animent.

BRAINSTORMING / ARTISTIK REZO / PARIS

Septembre/Octobre 2017

La Galerie Artistik Rezo accueille Théo Lopez pour un nouveau solo show. En levant le voile sur sa recherche autour de la peinture abstraite, l’artiste  nous plonge au coeur de son univers graphique et mental. L’exposition Brainstorming est une immersion dans le processus de création.

“Dans le cadre de sa troisième exposition personnelle à Paris, Théo Lopez dévoile une recherche issue d’un sujet pictural qui l’anime depuis trois ans: la peinture abstraite. Cette exploration graphique et mentale de l’abstraction s’est petit à petit accompagnée d’une volonté d’accorder autant d’importance à la toile exposée qu’à son processus de création. Ainsi, l’oeuvre ne se limite pas uniquement à la toile que vous avez sous les yeux, mais s’étend à travers toutes les étapes de création dont elle est le fruit."

Théo Lopez